Société québécoise de la rédaction professionnelle

L'œil du rédacteur — Grand-mère, grand-tante et autres « grands » de ce monde !

par Société québécoise de la rédaction professionnelle, le 18 avril 2017


Les mots féminins composés avec l’élément grand- ne s’accordent pas en genre. On écrit donc grand-maman, grand-tante, grand-chose, etc. Par contre, leur pluriel est aujourd’hui flottant, car les auteurs ne s’entendent pas sur cette question. Ainsi, si le deuxième élément prend toujours la marque du pluriel, le premier peut rester invariable ou s’accorder. Nous aurons alors, au choix, grand-mamans ou grands-mamans, grand-tantes ou grands-tantes. Quant aux mots masculins composés avec l’élément grand-, comme grands-pères ou grands-oncles, ils prennent tous les deux la marque du pluriel.

-

Sylvie Goulet, rédactrice agréée de la SQRP

Pour nous écrire : [email protected]


Désinformation et menaces informatiques: l’intelligence artificielle au cœur des solutions

À lire maintenant

Désinformation et menaces informatiques: l’intelligence artificielle au cœur des solutions
Pourquoi les villes et municipalités devraient-elles choisir WordPress?
5 astuces pour réussir votre marketing numérique pour OBNL
Bon coup médiatique: Hydro-Québec
Ergonomie 101
Hausse salariale: comment s’y prendre?
Bon coup médiatique: la santé mentale
Évitez de vous brûler au travail
Mauvais coup médiatique: Anne Casabonne
Aux urnes, communicateurs!
Bons coups médiatiques: Leylah Fernandez et Félix Auger-Aliassime
Cinq conseils pour rehausser l’expérience des portes ouvertes