Société québécoise de la rédaction professionnelle

L'œil du rédacteur — Apprivoiser la rédaction épicène : quelques trucs de base

par Société québécoise de la rédaction professionnelle, le 13 avril 2017


Comme je le mentionnais dans ma précédente chronique épicène est un nom bisexué pouvant être employé indifféremment au masculin ou au féminin. En rédaction épicène, on peut utiliser toute une gamme de procédés dans un même texte. Par exemple, pour éviter les doublets de noms (directeur ou directrice) ou de pronoms (ceux et celles), il y a plusieurs options :

• le nom collectif (le personnel - plutôt que les employés et les employées) ;
• le nom de fonction (la police - plutôt que les policiers et les policières) ;
• le nom épicène (les responsables de projet - plutôt que les chargées et chargés de projet) ;
• l’adjectif épicène (apte - plutôt que qualifié) ;
• le pronom épicène (les membres avec qui - plutôt que les membres avec lesquels) et finalement ;
• la phrase épicène (gérer le service – plutôt que il ou elle gère le service).

Pour plus de détails, consultez la formation offerte par l’Office québécois de la langue française.

-

Sylvie Goulet, rédactrice agréée de la SQRP

Pour nous écrire : info@sqrp.org


L'œil du rédacteur — Pour les accros des acronymes

À lire maintenant

Désolé Julie, je veux parler à Jérôme
L'œil du rédacteur — Sauvons nos problèmes !
Le domaine de l’événementiel t’intéresse?
Parlez-moi de vos connaissances informatiques
Comment utiliser les réseaux sociaux quand on est une entreprise de détail
Le couteau suisse pour l’événementiel et le tourisme — Le modèle d’évaluation des pratiques sociales (MEPS)
Facebook Zero, vraiment?
L'œil du rédacteur — Pour les accros des acronymes
Rapport sur la Loi canadienne anti-pourriel — En pause le temps d’être clarifiée
L'œil du rédacteur — Beau temps, mauvais temps
Que doit-on savoir sur le numérique pour 2018?
Histoire Publici-Terre : Opération Re-Sac de Provigo