Gilber Paquette (Hebdos Québec)

Le journal papier offre plusieurs techniques innovatrices et créatives (2/2)

par Gilber Paquette (Hebdos Québec), le 17 juin 2011


Les nouvelles techniques d’impression permettent à l’annonceur de se démarquer, de sortir du cadre afin de livrer un message publicitaire plus percutant. La créativité média offre aussi l’avantage de pouvoir réduire la fréquence de parution (et donc les coûts) car l’impact sur le lecteur est immédiat et important. La créativité média offre d’ailleurs un taux de rétention de loin supérieur à celui d’un message conventionnel.

Dans le cadre de cette dernière chronique de la saison, je termine la précédente qui présentait les plus récentes techniques d’impression disponibles pour les journaux locaux de format tabloïd.

Entretemps, je vous souhaite de passer un bel été et au plaisir de vous retrouver à l’automne!

La jaquette
La jaquette est une technique de plus en plus utilisée et souvent récompensée dans les concours de créativité média. Elle est généralement constituée d’une feuille de format ou de hauteur moindre placée par-dessus la page couverture du journal. L’effet est total et il permet d’atteindre la portée maximale du journal.

Le rabat, que l’on peut classer dans la même «famille créative», est, quant à lui, une demi-jaquette où l’on peut aussi produire un double rabat, mais plié vers l’intérieur.

Code barres bidimensionnel
Pour compléter le contenu d’une publicité ou encore celui d’un article de journal, le code barres permet à l’utilisateur de téléphone intelligent d’accéder à un contenu complémentaire à celui de l’imprimé. Cette technique est particulièrement utile dans le cadre d’une campagne publicitaire multimédia qui combine plusieurs médias capables d’afficher un code barre.

L’utilisateur n’a qu’à numériser le code barres à partir d’une application de son téléphone intelligent destinée à cette fin, et automatiquement, il sera transporté vers un contenu précis faisant l’objet de la campagne.

Affiche intérieure
Placée au cœur du journal, cette affiche totalise la superficie de quatre pages que l’on déplie. Cette technique pique la curiosité du lecteur qui résiste difficilement à l’envie de déplier les pages du journal. L’effet est percutant et il est d’ailleurs souvent utilisé pour lancer de nouveaux modèles de voitures.

Pour en augmenter encore plus l’effet, la technique à l’encre ultraviolette peut aussi être utilisée pour rechausser le concept créatif.

Le rabat intérieur
Il est constitué d’une double page centrale avec un rabat placé soit au bas ou encore en haut afin d’agrandir le format de l’annonce et d’attirer la curiosité du lecteur. Naturellement, ce format permet d’inscrire un plus grand nombre d’informations au contenu de la publicité. Le rabat se prête particulièrement bien aux annonceurs qui veulent produire une liste de leurs points de vente ou pour publier des coupons rabais.


Marketing réactif: 5 questions que les marques doivent se poser avant de prendre position

À lire maintenant

Marketing réactif: 5 questions que les marques doivent se poser avant de prendre position
Mauvais coup médiatique: Mega Fitness Gym
Le marché de l’emploi en temps de Covid
Démystifier les événements hybrides (Partie 1)
Mauvais coup médiatique: GNL Québec
Je modélise, donc je suis
Sur le point d’être licencié?
Mauvais coups médiatiques: l’Université d’Ottawa
Bons coups médiatiques: les «opérations de relations publiques» réussies
Planifications stratégiques pour PME: 3 grands constats à réaliser
La diversité en entreprise, simple opportunité d’affaires?
La revanche des bonnes nouvelles