Société québécoise de la rédaction professionnelle

L'œil du rédacteur — Je me demande qu’est-ce qui se passe ici

par Société québécoise de la rédaction professionnelle, le 23 février 2017


Sous l’influence de l’anglais (encore une fois), la locution ce que ou ce qui tend à disparaître du langage parlé. Elle est souvent remplacée par qu'est-ce que ou qu’est-ce qui? Ainsi, plutôt que de dire c'est ce que je lui demande, on entend plutôt c'est qu'est-ce que je lui demande. Or, il semble que la confusion provienne du mot what qui, en anglais, peut servir à la fois à exprimer ce que et qu’est-ce que. Mais, en français, ces deux locutions sont bien différentes et ne sont pas interchangeables. On doit réserver les locutions qu’est-ce que ou qu’est-ce qui à une phrase interrogative directe. C’est bien ce que je me disais aussi!

-

Sylvie Goulet, rédactrice agréée de la SQRP

Pour nous écrire : [email protected]

À lire maintenant

Comment éviter le diversity-washing dans votre marque employeur
5 stratégies pour développer votre liste de contacts et augmenter vos abonnés
ChatGPT et SEM: quel sera l'impact sur l’industrie?
«L’effet Bilbao» et ses idées lumineuses: 3 leçons de marketing
Que devrait-on choisir, la publicité payante ou l’optimisation de la visibilité organique?
Marque employeur: de l’expérience employé à l’engagement