Société québécoise de la rédaction professionnelle

L'œil du rédacteur — Je me demande qu’est-ce qui se passe ici

par Société québécoise de la rédaction professionnelle, le 23 février 2017


Sous l’influence de l’anglais (encore une fois), la locution ce que ou ce qui tend à disparaître du langage parlé. Elle est souvent remplacée par qu'est-ce que ou qu’est-ce qui? Ainsi, plutôt que de dire c'est ce que je lui demande, on entend plutôt c'est qu'est-ce que je lui demande. Or, il semble que la confusion provienne du mot what qui, en anglais, peut servir à la fois à exprimer ce que et qu’est-ce que. Mais, en français, ces deux locutions sont bien différentes et ne sont pas interchangeables. On doit réserver les locutions qu’est-ce que ou qu’est-ce qui à une phrase interrogative directe. C’est bien ce que je me disais aussi!

-

Sylvie Goulet, rédactrice agréée de la SQRP

Pour nous écrire : [email protected]


5 astuces pour réussir votre marketing numérique pour OBNL

À lire maintenant

5 astuces pour réussir votre marketing numérique pour OBNL
Bon coup médiatique: Hydro-Québec
Ergonomie 101
Hausse salariale: comment s’y prendre?
Bon coup médiatique: la santé mentale
Évitez de vous brûler au travail
Mauvais coup médiatique: Anne Casabonne
Aux urnes, communicateurs!
Bons coups médiatiques: Leylah Fernandez et Félix Auger-Aliassime
Cinq conseils pour rehausser l’expérience des portes ouvertes
20 ans d'entrepreneuriat, 20 ans de transformation
Faux pas à éviter quand on commence un nouvel emploi