Sylvain Desrochers

Arcelor Mittal ou savoir communiquer

par Sylvain Desrochers, le 3 juin 2011


On voit relativement peu de publicité institutionnelle au Québec et pourtant, quelle belle forme de communication pouvant se décliner et «joindre l’utile à l’agréable.» C’est exactement ce qu’a fait Tam Tam\TBWA avec cette seconde exécution tellement bien réalisée pour son client Arcelor Mittal. On assiste ici, je le dis à mes étudiants, a un exemple fort intéressant de l’expression des valeurs de l’entreprise et l’annonce d’investissements majeurs au Québec.

En ce sens, la publicité télévisée où le minerais coule de la main pour former un train représente une allégorie mais avec un angle bien terre à terre : «Transformer la communauté» et «Transformer l’avenir». La publicité imprimée quant elle met l’accent sur la création d’emploi avec un lien vers le site web spécialement crée où l’on dit: «Notre minerai est symbole d’emploi».

Ce que j’aimerais que mes étudiants comprennent c’est le potentiel d’association dans l’expression des valeurs stables de l’entreprise (ses racines en quelque sortes) et l’expression des affaires circonstancielles (ses branches).

Arcelor Mittal et Tam Tam \TBWA: le fer de lance!


Comment composer avec son TDAH au travail

À lire maintenant

Comment composer avec son TDAH au travail
Quel salaire souhaiteriez-vous?
Bon coup médiatique: Lion électrique
Marketing réactif: 5 questions que les marques doivent se poser avant de prendre position
Mauvais coup médiatique: Mega Fitness Gym
Le marché de l’emploi en temps de Covid
Démystifier les événements hybrides (Partie 1)
Mauvais coup médiatique: GNL Québec
Je modélise, donc je suis
Sur le point d’être licencié?
Mauvais coups médiatiques: l’Université d’Ottawa
Bons coups médiatiques: les «opérations de relations publiques» réussies