Émilie Poirier (MixoWeb)

Il n’est pas trop tard pour un marketing des fêtes

par Émilie Poirier (MixoWeb), le 24 novembre 2016


Vous avez été surchargé et votre marketing des fêtes n’est pas aussi au point que vous le souhaiteriez? Il n’est pas trop tard pour remédier à la situation!

35% des gens débuteront leurs achats des fêtes en décembre, et 20% durant les 2 dernières semaines.

Les Américains dépensent en moyenne 806$ par personne.

42% de ces dépenses seront faites en ligne.

Un marketing des fêtes efficace passe donc par :

• de l’originalité saupoudrée de magie
• des médiums adaptés (courriels, publicité en magasin)
• de la flexibilité qui prend en compte les jours fériés
• des promotions amusantes (rabais, concours)
• une stratégie des médias sociaux enjouée, hivernal et festive
• du positivisme, de la bonne humeur et de la joie de vivre


En misant sur cette période de l’année, vous pourriez créer un plus grand engagement de votre communauté comparativement à ce à quoi vous êtes habitués.

En créant des posts de médias sociaux amusants et qui interpellent vos fans, vous attirerez des commentaires et des likes qui vous permettront de mousser votre visibilité. Ceci générera des retombées positives sur du moyen terme, car Facebook donnera plus de visibilité à vos publications futures si vous attirez plus d’engagements aujourd’hui. De même, une campagne de courriels unique et originale gravera une image positive de vous dans l’esprit de vos clients.


Comment utiliser les réseaux sociaux quand on est une entreprise de détail

À lire maintenant

Désolé Julie, je veux parler à Jérôme
L'œil du rédacteur — Sauvons nos problèmes !
Le domaine de l’événementiel t’intéresse?
Parlez-moi de vos connaissances informatiques
Comment utiliser les réseaux sociaux quand on est une entreprise de détail
Le couteau suisse pour l’événementiel et le tourisme — Le modèle d’évaluation des pratiques sociales (MEPS)
Facebook Zero, vraiment?
L'œil du rédacteur — Pour les accros des acronymes
Rapport sur la Loi canadienne anti-pourriel — En pause le temps d’être clarifiée
L'œil du rédacteur — Beau temps, mauvais temps
Que doit-on savoir sur le numérique pour 2018?
Histoire Publici-Terre : Opération Re-Sac de Provigo