Société québécoise de la rédaction professionnelle

L'œil du rédacteur — Doit-on dire pallier à quelque chose ou pallier quelque chose?

par Société québécoise de la rédaction professionnelle, le 25 octobre 2016


Eh bien, malgré l'usage courant de la préposition à, il faut dire, par exemple : Pour pallier votre manque d'expérience, voici ce que nous vous proposons, car le verbe pallier se construit avec un complément direct.

-

Sylvie Goulet, rédactrice agréée de la SQRP

Pour nous écrire : [email protected]


Comment composer avec son TDAH au travail

À lire maintenant

Comment composer avec son TDAH au travail
Quel salaire souhaiteriez-vous?
Bon coup médiatique: Lion électrique
Marketing réactif: 5 questions que les marques doivent se poser avant de prendre position
Mauvais coup médiatique: Mega Fitness Gym
Le marché de l’emploi en temps de Covid
Démystifier les événements hybrides (Partie 1)
Mauvais coup médiatique: GNL Québec
Je modélise, donc je suis
Sur le point d’être licencié?
Mauvais coups médiatiques: l’Université d’Ottawa
Bons coups médiatiques: les «opérations de relations publiques» réussies