Sylvain Desrochers

Pépinière publicitaire

par Sylvain Desrochers, le 29 avril 2011


Réflexions de Sylvain Desrochers avec ses étudiants du cours Publicité et culture au Certificat de publicité (UdeM)

Vidéotron ou l’imitation du vrai.

Sid Lee ne cesse de nous surprendre avec sa dernière campagne avec le talentueux André-Philippe Gagnon; l’imitateur renommé n’imite, cette fois, personne de connu, mais un client fictif dans une situation pouvant, elle, être réelle. Cette approche client mystère est plutôt rare en publicité télévisée. Sa force tient au fait qu’il s’agit de Gagnon que l’on voit dans un studio et surtout que l’on ne voit pas le préposé au service clientèle de Vidéotron. Divers scénarios plus ou moins farfelus sont échafaudés pour «valider» la souplesse et l’adaptation de l’entreprise. On y prend assurément plaisir mais que retiendra-t-on précisément? Il ne faudrait pas, me disent mes étudiants, qu'André-Philippe Gagnon écrase le contenu du message.


Mauvais coup médiatique: Mega Fitness Gym

À lire maintenant

Mauvais coup médiatique: Mega Fitness Gym
Le marché de l’emploi en temps de Covid
Démystifier les événements hybrides (Partie 1)
Mauvais coup médiatique: GNL Québec
Je modélise, donc je suis
Sur le point d’être licencié?
Mauvais coups médiatiques: l’Université d’Ottawa
Bons coups médiatiques: les «opérations de relations publiques» réussies
Planifications stratégiques pour PME: 3 grands constats à réaliser
La diversité en entreprise, simple opportunité d’affaires?
La revanche des bonnes nouvelles
Avez-vous un mentor?