Sylvain Desrochers

Pépinière publicitaire

par Sylvain Desrochers, le 29 avril 2011


Réflexions de Sylvain Desrochers avec ses étudiants du cours Publicité et culture au Certificat de publicité (UdeM)

Vidéotron ou l’imitation du vrai.

SID LEE ne cesse de nous surprendre avec sa dernière campagne avec le talentueux André-Philippe Gagnon; l’imitateur renommé n’imite, cette fois, personne de connu, mais un client fictif dans une situation pouvant, elle, être réelle. Cette approche client mystère est plutôt rare en publicité télévisée. Sa force tient au fait qu’il s’agit de Gagnon que l’on voit dans un studio et surtout que l’on ne voit pas le préposé au service clientèle de Vidéotron. Divers scénarios plus ou moins farfelus sont échafaudés pour «valider» la souplesse et l’adaptation de l’entreprise. On y prend assurément plaisir mais que retiendra-t-on précisément? Il ne faudrait pas, me disent mes étudiants, qu'André-Philippe Gagnon écrase le contenu du message.

À lire maintenant

Une jeunesse peu inspirée qui disparait du marché du travail
Le «Dilemme DEI» en entreprise: un parcours sans GPS
Ami, amant, parent, employé: l’art de jongler entre ses rôles
Conseils RH: comment faire face à la pénurie de main-d'oeuvre
Bilan de la reprise événementielle
Des journées de 5 heures? Pourquoi pas!