Société québécoise de la rédaction professionnelle

L'oeil du rédacteur — Faire quoi, au juste?

par Société québécoise de la rédaction professionnelle, le 7 juin 2016


Au début était le Verbe… C’est bien connu! Le verbe est en effet le moteur de la phrase. Il entraîne l’action et, à ce titre, il a un impact important sur le dynamisme du propos; s’il est fort, la phrase sera percutante, s’il est vague, le discours demeurera flou.

Puisque le choix du verbe est primordial, il convient de remplacer les verbes fades, comme « faire », par des verbes forts dont le sens est plus précis. Alors, avec un minimum d’imagination, vous pourrez concevoir un projet, prononcer un discours, confectionner un objet, mener une recherche et… accomplir des prouesses!

-

Lucie Fauteux, rédactrice agréée de la SQRP

Pour nous écrire : [email protected]


Le marché de l’emploi en temps de Covid

À lire maintenant

Le marché de l’emploi en temps de Covid
Démystifier les événements hybrides (Partie 1)
Mauvais coup médiatique: GNL Québec
Je modélise, donc je suis
Sur le point d’être licencié?
Mauvais coups médiatiques: l’Université d’Ottawa
Bons coups médiatiques: les «opérations de relations publiques» réussies
Planifications stratégiques pour PME: 3 grands constats à réaliser
La diversité en entreprise, simple opportunité d’affaires?
La revanche des bonnes nouvelles
Avez-vous un mentor?
Astuces pour nourrir votre santé mentale au boulot