Société québécoise de la rédaction professionnelle

L'œil du rédacteur – Congédiez votre directeur exécutif!

par Société québécoise de la rédaction professionnelle, le 4 avril 2016


En politique, l’adjectif « exécutif » qualifie une réalité en phase avec l’univers législatif. On parle ainsi du pouvoir exécutif, mais en dehors de ce contexte très précis, l’emploi du mot exécutif est un emprunt de l’anglais executive. Il vaut mieux parler d’un chef de la direction ou d’un directeur général.

Le mot exécutif se retrouve dans bien d’autres usages qu’il conviendrait d’éviter : producteur exécutif, exécutif syndical, sommaire exécutif, etc. Ils sont nombreux! L’Office québécois de la langue française en recense d’ailleurs près d’une trentaine et propose pour chacun de ceux-ci des termes à privilégier. Consultez!

-

Gilles Trudeau, ARP rédacteur agréé de la SQRP

Pour nous écrire : [email protected]


Comment composer avec son TDAH au travail

À lire maintenant

Comment composer avec son TDAH au travail
Quel salaire souhaiteriez-vous?
Bon coup médiatique: Lion électrique
Marketing réactif: 5 questions que les marques doivent se poser avant de prendre position
Mauvais coup médiatique: Mega Fitness Gym
Le marché de l’emploi en temps de Covid
Démystifier les événements hybrides (Partie 1)
Mauvais coup médiatique: GNL Québec
Je modélise, donc je suis
Sur le point d’être licencié?
Mauvais coups médiatiques: l’Université d’Ottawa
Bons coups médiatiques: les «opérations de relations publiques» réussies