• L’Académie du Numérique impulse une culture d’innovation numérique

    Selon le Regroupement des Commerçants Électroniques du Québec (RCEQ), nous sommes à :

    • 850 M$ à 2 G$ de déplacement de la consommation;
    • 6 à 12 K de pertes d’emplois;
    • 500 M$ à 1 G$ de perte de contribution au PIB Québécois.

    L’Académie du Numérique, fondée en 2015 par Stéphane Ricoul (aussi fondateur du eComMTL, un évènement dédié à l’économie numérique, et ex-Sid Lee) s’adresse directement à la source du problème, en offrant des outils d’aide à la décision d’investir dans des projets de mutation/évolution numérique pour les petites, moyennes et grandes entreprises.

    Afin de s’adapter, les entreprises sont confrontées à des choix d’allocation de ressources, et ce, autant humaines, financières et techniques. Elles doivent également se demander en quoi le numérique est un levier de croissance pour elles.

    L’Académie du Numérique leur permet donc de comprendre les changements de notre société, de définir leurs feuilles de route, de déterminer leurs principaux indicateurs de performance et, enfin, d’évaluer les risques et les opportunités d’une mutation/évolution numérique.

    Sous la forme de différents ateliers, dédiés à la stratégie et au leadership, l’Académie du Numérique permet aux exécutifs d’entreprises de se doter d’un plan stratégique numérique et d’incorporer une agilité managériale dans leur quotidien de gestionnaires, afin que la culture d’innovation numérique soit transverse à l’organisation, et cela, pour garantir un succès de virage numérique (70 % des échecs étant dus au facteur humain).

    Ces ateliers ont été conçus par Frédéric Moreau (ex-Vidéotron, Marcom et Publicis), agiliste en stratégie et spécialiste en numérique.