UTF-8
756fccea278383c6aa8bf3771b2e7dbfe5c9110583b6bc1eb0000b69e25669a94884de3923fa1dc29aa09a8b579250339d7c67813e34bd3284d27514311d95a4
  • Les Lions de Cannes débarquent à Montréal: y étiez-vous ?

    C’est sous la pluie, aux abords d’une manifestation et en plein cœur du trafic montréalais que l’événement Les Lions de Cannes débarquent à Montréal s’est déroulé, le 12 novembre dernier, au Centre Phi. Y étiez-vous ? Parce que le Grenier aux Nouvelles a eu le bonheur de participer à cette journée signée APCM, et voici notre résumé de ce qui s’y est passé.

    Vers 9h30, la journée a débuté avec une salle plus ou moins remplie (maudite pluie!) et c’est Samuel Parent, directeur général du Réseau APCM, qui a salué les participants. Après une petite culbute – il n’y avait pas d’escaliers du côté gauche de la scène, oups! – ce fut au tour de Chloé Boissonnault, membre au CA du Réseau APCM, de prendre la parole pour donner le coup d’envoi à cette journée des plus créatives.

    Enfin, armé de ses cafés et de ses pâtisseries, signés Café Liégeois, l’auditoire était prêt à écouter les intervenants du Panel Media. C’est Anouk Bourassa, directrice générale créativité média chez Bell Média, qui animait ce panel, visant les productions pour lesquelles les compagnies ont compté sur différents médias au cours de leur réalisation. Au sujet d’une pub de KLM, Simon Cazelais, partenaire vice-président au développement stratégique chez BleuBlancRouge, a dit: « KLM a agi au lieu de seulement parler et c'est ça qui m'a intéressé. » À ses côtés se trouvaient Michèle Savard, vice-présidente principale chez Carat, et Philippe Tremblay, directeur marketing de Danone Canada.

    Après une courte pause, c’était au tour de Geneviève Guay, vice-présidente directrice générale chez AMNET Canada, de présenter le Panel Cyber et Mobile. D’ailleurs, il y a eu une petite discussion quant à la confusion générale autour du titre de ce panel: concrètement, qu’est-ce que le « Cyber » ? Si les panélistes se sont entendus sur une même définition, somme toute floue, ils se sont aussi entendus sur le fait que cette catégorie devrait être repensée, surtout parce qu’elle inclut des pièces appartenant aussi à d’autres catégories. Toutefois, ce qui était unanime, c’était leur appréciation de la pub en préroll de Geico: « Le logo est gros, en plein milieu de l'annonce et ça dure pas longtemps... c'est parfait! », a avancé Gabriel Poirier-Galarneau, réalisateur média chez 401/ ALT Productions. Simon Lamarche, associé et cofondateur d’Adviso, a pour sa part noté qu’il avait un peu de misère avec la publicité d’Elan Languages qui, selon lui, n’aurait pas dû dénigrer son concurrent aussi explicitement. En effet, Simon y est allé d’une touche humoristique, en avouant: « Elan aurait plutôt dû proposer aux consommateurs d’expérimenter eux-mêmes l’efficacité dudit programme. C’est d’ailleurs ce que j’ai fait et le logiciel ne m’a pas convaincu: j’ai fait traduire « cette pub est poche », et ils m’ont donné « this ad is pocket »! ». Si le 3e panéliste, Guillaume Bouchard, chef de la direction chez iProspect, n’était pas tout à fait d’accord quant au commentaire émis à propos d’Elan Langages, il n’a toutefois pas pu s’empêcher de rire aux éclats devant cette pointe exquise, lancée par Simon.

    Sur l’heure du dîner, le 4e étage du Centre Phi bourdonnait de discussions animées, entrecoupées par des salutations, des bises et des bouchées de sandwich. Le Grenier aux Nouvelles a toutefois profité de cet entracte pour aller visionner l’ensemble des publicités lauréates de la catégorie FILM, projetées en boucle au 2e étage, totalisant ainsi 90 minutes.

    Les retardataires s’étant finalement joints au groupe, c’est devant une salle comble que le Panel Radio a débuté, animé par Chloé Boissonnault, cette fois dans son rôle de directrice générale aux communications-marketing chez Bell Média Ventes. Une seule et même idée a totalement dominé ce panel, et c’est Étienne Bastien, vice-président directeur de création chez DDB Montréal, qui l’a bien résumée: « La radio... c'est le théâtre de l'esprit! ». Effectivement, avec ses acolytes Pascal De Decker, directeur général et directeur de création chez TAXI Montréal, et Paul Maco, cofondateur d’Apollo Studios, Étienne a su convaincre l’auditoire que la radio commande un style de créativité très distinct, puisqu’elle fait appel à un monde qui n’est pas tangible: les créations radio doivent donc prendre en considération le fait que l’image dégagée, de même que le message, sont entièrement subjectifs.

    C’est ensuite au tour du Panel Affichage, animé par Nathalie Doré, vice-présidente marketing & innovation ventes chez Bell Média, de prendre place sur la scène. Les trois panélistes s’entendaient sur le fait qu’il est facile de « rater » un affichage, puisque les mandats sont très ciblés, le public est très large et les concepts doivent vraiment se démarquer pour attirer l’attention des consommateurs, et ce, dans un fleuve de productions concurrentes. Gaétan Namouric, fondateur de Perrier Jablonski, a d’ailleurs avoué qu’« il y a un rapport à la réalité assez important dans [ce] métier ». Il a aussi tenu à souligner que les possibilités sont infinies: « La catégorie outdoor porte bien son nom... parce que c'est à l'extérieur; et on peut faire à peu près n'importe quoi à l'extérieur! ». Les panélistes ont particulièrement aimé les publicités minimalistes de PFK, avec le slogan « So good ». En effet, selon Carle Coppens, vice-président directeur de création chez Brad : « C’est un très bon coup d’arriver à produire deux messages avec une seule image. En plus, on comprend très bien! » Ce à quoi Geneviève Jannelle, conceptrice-rédactrice sénior chez lg2, ajoute: « C’est un wet dream de créatif, ça! Pour créer cette pub-là, c’est certain que le concepteur était devant son écran à jouer avec la forme des produits. »

    Note à part: le Grenier aux Nouvelles a particulièrement aimé Geneviève Jannelle, qui n’avait pas la langue dans sa poche et qui enchaînait les interventions tout aussi poignantes que pertinentes, et ce, avec un entrain hors du commun! Cette dernière a aussi apprécié la publicité de DHL, un choix qu’elle a expliqué comme suit: « Le slogan est dans l'image: Sitôt envoyé, sitôt reçu. Pas besoin de texte, le logo fait partie du colis et il y a seulement deux couleurs. C'est juste parfait! »

    Carle Coppens, Geneviève Jannelle et Gaétan Namouric présentent une publicité de DHL

    Finalement, Geneviève Clément, chef de service communications-marketing chez Bell Média Ventes, a entamé le Panel Film en notant que ce panel fut particulièrement exigeant pour les panélistes, puisque toutes les pièces à visionner duraient en moyenne 5 minutes! De plus, cette année, à Cannes, les pièces faisant partie de cette sélection n’entendaient pas à faire rire: « J'ai l'impression que l'humour n'est pas aussi puissant que l'émotion. Quand c'est émotif, ça va plus loin: ça nous fait réfléchir », a d’ailleurs stipulé Marc Fortin, associé vice-président création chez lg2. Pour sa part, Olivier Staub, réalisateur et photographe chez La Cavalerie, a ajouté: « On prend de moins en moins les gens pour des imbéciles. Ils sont intelligents et ils veulent réfléchir. » Quant à Jonathan Rouxel, associé et vice-président directeur de création chez BleuBlancRouge, il tenait à mentionner que la réalité des films publicitaires était en grande mouvance, puisque les budgets diminuent, mais que les attentes augmentent. Toutefois, ce dernier est très confiant face à l’état de la créativité québécoise, de même que face à la relève.

    Cette belle journée, aux allures d’un bref voyage sur la Croisette, s’est terminée sur fond rosé, grâce un bon petit drink de cette couleur. Je vous laisse imaginer un cocktail réunissant plusieurs grands noms de la pub au Québec: inutile de vous dire que la soirée a battu son plein!

    Bref, le Grenier aux Nouvelles a grandement apprécié sa journée à l’événement Les Lions de Cannes débarquent à Montréal! Nous terminons d’ailleurs cet article avec quatre coups de cœur:

    1. Le coup de coeur pub d'Éric Chandonnet: « Celle-là m'a beaucoup marqué. Peut-être que c'est parce que j'ai des enfants, mais c'était très émouvant. »



    2. Le coup de coeur radio d'Éric Chandonnet: « J'aime particulièrement la pub "Julie - Isabel", tout simplement pour sa simplicité. Le média de la radio est utilisé simplement et efficacement. Deux mots et tout est dit. »



    3. Le coup de coeur pub de Vanessa Fortin-Houle: « J'ai adoré beaucoup de publicités, mais celle-là m'a donné des frissons. Je suis une adepte de voyages et j'ai trouvé l'idée tellement belle et originale. »



    4. Le coup de coeur affichage de Vanessa Fortin-Houle: « J'ai juste ri en la voyant! C'est simple, clair et efficace. À noter, le slogan au bas de la publicité: "People feel things differently". »