• Une campagne de relations publiques à succès pour Marie Morneau

    Récemment, Marie Morneau Communication a lancé une campagne de relations publiques pour le Regroupement des pêcheurs professionnels du Sud de la Gaspésie (RPPSG).

    La tournée média des pêcheurs de homards de la Gaspésie a généré quelque 38 millions d’impressions comptabilisées par le système PEM (Points d’Évaluation Médias) et ce, en deux semaines. Précisons d’ailleurs que, pour la troisième année, le RPPSG fait la promotion de ses produits uniquement par des relations publiques. Cette année, la quantité d’impressions générées a plus que doublé par rapport à 2014.

    C’est aussi la troisième année que, suivant les conseils de Marie Morneau Communication, le RPPSG a bâti la documentation sur tous les efforts qu’il fait avec ses membres pour protéger le homard gaspésien et en assurer la pérennité. «Comme les consommateurs, les médias se préoccupent de ce qui se retrouve dans notre assiette et ils ont été impressionnés par le travail du RPPSG, précise Marie Morneau. Que ce soit le rachat de permis pour réduire la pression sur la ressource, la traçabilité des homards que nous consommons, l'écocertification internationale obtenue en 2015, l'élevage et l'ensemencement de petits homards, tous ces efforts nous assurent, à nous Québécois, que nous aurons encore longtemps de ce délicieux homard que nous apprécions tant.»

    Pour Marie Morneau, les relations publiques ne sont pas les enfants pauvres de la communication, comme plusieurs continuent de le penser. «On achète de la publicité, on est très actif dans les médias sociaux, on investit beaucoup en marketing de toute sorte. Mais des relations publiques bien faites, basées sur de l’information vraie et présentée par un porte-parole crédible et sincère, sont encore appréciées des médias et assurent que les messages se rendent aux consommateurs», dit-elle.