UTF-8
756fccea278383c6aa8bf3771b2e7dbfe5c9110583b6bc1eb0000b69e25669a94884de3923fa1dc29aa09a8b579250339d7c67813e34bd3284d27514311d95a4
  • Enchères de spectre mobile: Québecor Média acquiert 4 licences pour 31,8 M$

    Québecor Média a mis la main sur quatre licences de 30 MHz au terme des plus récentes enchères de spectre mobile commercial d’Industrie Canada.

    Ces licences, qui couvrent les régions de l’Est, du Sud et du Nord du Québec, en plus de l’Est de Ontario et de l’Outaouais, auront coûté 31,8 M$ à Québecor Média et à sa filiale Vidéotron.

    «L’acquisition de ces fréquences vient assurer la pérennité de notre offre de services dans le domaine du sans-fil au Québec et dans la région d’Ottawa, tout en favorisant la concurrence entre quatre fournisseurs sur les territoires en question», a expliqué Pierre Dion, président et chef de la direction de Québecor et de Québecor Média.

    Les licences acquises par Québecor Média lui permettent d'accroître de 65% son spectre pour le Québec et l'Est de l'Ontario. Elles permettent par ailleurs la technologie LTE, reconnue pour sa fiabilité et sa rapidité, et qui est utilisée par les appareils sans fil les plus récents.

    Deux autres gros joueurs de l’industrie de la téléphonie mobile ont acquis de nouvelles licences au terme des enchères d’Industrie Canada.

    Telus a dépensé 1,5 G$ pour acheter la plus grande part du spectre, qui lui permettra de desservir le Québec, la Colombie-Britannique, l’Alberta, la Saskatchewan, le Manitoba et l’Ontario.

    Bell a pour sa part acheté des licences principalement pour l’est et le nord du Canada, une dépense de 500 M$.

    Industrie Canada lancera, le 14 avril, de nouvelles enchères pour la bande de 2500 MHz.