• Une visualisation interactive de l’UNESCO met en lumière les barrières à l’éducation

    Le studio montréalais FFunction a réalisé la récente visualisation interactive de l’Institut de Statistiques de l’UNESCO (UIS) portant sur les «Enfants Non-Scolarisés». Le résultat combine illustrations et exploration de données pour adresser une problématique à la fois urgente et complexe: 58 millions d’enfants ne sont pas scolarisés, et ce, malgré les promesses internationales d’assurer l’accès à l’Éducation pour Tous avant 2015.

    Quels sont les facteurs qui expliquent leur exclusion? La visualisation interactive les met en lumière à l’aide de statistiques de sources administratives et domestiques, illustrant du même coup qui sont ces enfants et d’où ils proviennent. La visualisation explore les données de plus de 25 pays, alors que l’outil sera mis à jour au fur et à mesure que les données de pays additionnels deviendront disponibles.

    La navigation de l’interactif Les Enfants Non-Scolarisés est simple. Les utilisateurs peuvent sélectionner un pays et groupe démographique pour visualiser le taux d’enfants scolarisés ou non en se basant sur la population totale en âge d’aller à l’école primaire. Un graphique à barres animé illustre la répartition des deux groupes selon leur parcours scolaire. Des commentaires supplémentaires décrivent les enjeux uniques auxquels ces enfants sont confrontés. FFunction a été inspiré par les images des pays représentés pour créer les illustrations d’enfants. Chaque clic est accompagné par un déplacement des personnages animés, donnant ainsi vie aux données.

    «Nous étions ravi de pouvoir travailler avec une telle richesse de données précises et actuelles au profit d’un problème aussi important que l’éducation dans les pays en voie de développement», déclare Sébastien Pierre, président de FFunction. «Les données produites par l’UNESCO et l’UNICEF nous ont permises d’aborder la problématique en profondeur et sous des angles et perspectives différentes; décomposer les facteurs de scolarisation des filles vs garçons, riches vs pauvres et urbain vs rural, donner à l’utilisateur une meilleure idée des facteurs impliqués. Nous avons également inclus une animation en introduction pour illustrer l’ampleur globale du problème et présenter aux utilisateurs les enjeux qui en découlent.»

    «Travailler avec FFunction nous a permis de trouver une manière claire et attirante de communiquer des données complexes sur les facteurs obstruant le parcours vers l’école de millions d’enfants», dit Amy Otchet de l’Institut de Statistiques de l’UNESCO. «L’interactif présente des preuves indéniables que nous devons travailler encore plus pour atteindre les enfants marginalisés dans le cadre des efforts mondiaux pour améliorer l’accès à l’éducation et la qualité de l’apprentissage. L’outil deviendra une ressource inestimable pour toute personne concernée par le droit à l’éducation.»