UTF-8
756fccea278383c6aa8bf3771b2e7dbfe5c9110583b6bc1eb0000b69e25669a94884de3923fa1dc29aa09a8b579250339d7c67813e34bd3284d27514311d95a4
  • Moins de cancers grâce à l’application C’est ma vie

    Quels sont les risques réels d’être diagnostiqué d’un cancer au cours d’une vie? S’il était possible de le savoir, la plupart d’entre nous apporteraient sans doute quelques modifications à ses habitudes de vie. Bien qu’il ne s’agisse pas d’une science infuse, la Société canadienne du cancer propose un nouvel outil interactif en ligne visant à créer un monde avec moins de cancers.

    Partant du constat que plus de la moitié des cas de cancers peuvent être évités, l’outil intitulé «C’est ma vie» mis sur pied par FFunction met en lumière des statistiques éloquentes sous forme de visualisation de données. Il permet de prime abord à l’utilisateur de prédire ses probabilités de développer un cancer au cours de sa vie. Ce dernier est ensuite incité à déterminer ses habitudes et mode de vie, tout en visualisant leurs répercussions sur sa santé. Au terme de l’expérience, l’utilisateur est invité à explorer les statistiques générales portant sur le cancer, ainsi que son évolution à travers le temps, et ce à l’échelle canadienne. Enfin, des conseils personnalisés sont proposés à l’utilisateur en fonction de ses réponses. Le but ultime? L’amélioration de la qualité de vie, et par conséquent, la réduction des risques existants.

    Le Dr Prithwish De, épidémiologiste à la Société canadienne du cancer, souligne que «le contenu [de l’application] s’appuie sur les plus récentes statistiques canadiennes en matière de cancer et de comportements de santé, ce qui fait de cet outil le tout premier du genre au pays.» L’outil répond ainsi à un besoin non seulement de la société, mais aussi de la communauté médicale.