• Il y a des jours meilleurs que d'autres, comme le Jour C!

    Pour mousser l’intérêt entourant la deuxième édition du Jour C, l’événement destiné aux communicateurs en soif de connaissances et de contacts, la Société des communicateurs (SOCOM) lance une campagne s’articulant autour du thème «L'adrénaline dans l'ADN des communications». Réalisée par l’agence Spärk, l’offensive se décline en web, en télé et en imprimé au sein de plusieurs médias de la région de Québec.

    Misant sur l’humour avec sa signature «Il y a des jours de M. Et il y a le Jour C.», le message télé met en lumière que le quotidien des professionnels de l’industrie n’est pas toujours rose! Or, par opposition, le Jour C, l'est!

    «Chaque professionnel vit son lot de journées merdiques au cours de sa carrière. L'idée est donc de démontrer avec humour à quel point le Jour C est diamétralement opposé à ces journées où l'on pleurerait en position foetale sous notre bureau!», affirme Mathieu Avoine, vice-président contenu et création chez Spärk.

    Le Jour C se tiendra au Centre de foires d’ExpoCité le 2 octobre prochain. Le Grenier aux nouvelles agira comme commanditaire média de l’événement.