• La Société canadienne du cancer veut sauver + de vies

    La Société canadienne du cancer (SCC) s'allie à Cogeco via une nouvelle campagne de sensibilisation, Sauvons + de vies. Celle-ci comporte une série de témoignages, notamment ceux de Dominic Arpin et de Marc Labrèche, mais aussi ceux de survivants du cancer, de chercheurs et de bénévoles de la SCC.

    «Sauvons + de vies est une phrase qui cible à la fois l’une des plus grandes problématiques entourant le cancer, la survie, et qui définit en quelques mots ce que la SCC fait tous les jours, a déclaré Benoit Robillard, directeur, communication marketing de la SCC – Division du Québec. Notre plus grand défi de communication était de réussir à dire qui nous sommes, de démontrer qu’il reste encore beaucoup à faire et qu’il est possible d’appuyer la SCC. Sauvons + de vies se veut donc une promesse qui rassemble les gens, car c’est ensemble que nous pourrons diminuer l’impact du cancer dans nos vies », a ajouté M. Robillard.

    La signe «+» rappelle que la SCC est l'organisme qui investit le plus en prévention, en recherche et en soutien dans la province.

    La campagne sera diffusée à travers le réseau d’affichage de Cogeco, dans le métro ainsi que dans tout le réseau d’autobus du Québec. De plus, la campagne comprend un volet web avec des bannières qui seront diffusées sur les sites web de Cogeco et ses partenaires.

    Tous les témoignages de la campagne sont disponibles sur cancer.ca/vies.

    «Nous sommes fiers d’être associés à la nouvelle plateforme publicitaire Sauvons + de vies de la Société canadienne du cancer, a déclaré Richard Lachance, président et chef de la direction de Cogeco Diffusion inc.

    Crédits:

    Client: Société canadienne du cancer – Division du Québec
    Agence: Service de Communication marketing
    Cogeco Métromédia: Johanne Contant
    Cogeco Créa Mix: Jocelyne Jodoin
    Stratégie-conseil: Benoit Robillard et Karine Théberge
    Création: Youri Zaragoza et Benoît Robillard
    Direction artistique: Youri Zaragoza
    Rédaction: Lydia Krause et Melody Enguix
    Réalisation: Jonathan Boulet-Groulx et Patrice Ouimet
    Photographie: Simon Bonnallie