• Décès de Normand Grenier : témoignages de l'industrie

    De nombreux professionnels du milieu des communications ont tenu à témoigner leur affection suite à l'annonce du décès du fondateur du Grenier aux nouvelles, Normand Grenier.

    Le ciel aux nouvelles
    Tu nous faxeras des nouvelles d'Yves Simard, de Jacques Bouchard, de Serge Tougas et de tous les autres amis qui vivent maintenant là haut.
    Si jamais le fax de St-Pierre ne fonctionnait pas, envoie-nous ça sur iCloud.
    Salut Normand

    Paul Gauthier
    Cofondateur de l'agence lg2

    Normand, je te l'ai jamais dit, mais pour moi, t'as toujours été un sourire. Dès mes débuts, alors jeune étudiant cassé, je te disais ma façon de penser quant aux coûts très peu relève-friendly des activités du Publicité-Club pendant que toi, tu m'écoutais sourire aux lèvres. Encore souriant la fois où tu t'étais déplacé à l'agence — avec ton gun à colle! — pour réparer nos 3 trophées qui s'étaient malencontreusement décollés la veille durant la remise des Greniers d'or ! Puis toutes ces autres fois encore. Toujours le sourire. Même sur Faceboook. Malgré la maladie. Jusqu'à la fin. Et je sais que de là-haut, de ton Grenier céleste, tu vas continuer à nous regarder aller, nous les fous de la pub. Et que tu vas continuer de nous sourire. Encore. Et toujours. Salut Normand.

    Normand Miron
    Journaliste pour le Grenier magazine et publicitaire

    Bon voyage mon Normand. Tu auras été un grand témoin et un grand acteur de notre communauté créative. Merci pour ta présence et ta constance au cours de toutes ces années.

    Sébastien Fauré
    Associé principal et chef de la direction, Bleublancrouge

    Merci Normand pour ta passion, ta rigueur, tes scoops, ton amour du métier que je partage. Dans ce métier, l'important, c'est de se tenir au courant, Normand l'a compris rapidement. Il était mon Facebook, mon Linkedin, mon Infopresse, ma bibliothèque de la pub, ma référence sur qui fait quoi, où et comment. Merci d'avoir été là pour moi au début de ma carrière en publicité, tu as toute ma gratitude et mon respect.

    Luc Perreault
    Publicitaire pigiste

    Mes plus sincères condoléances à sa femme Diane. À l'instar de plusieurs, j'ai côtoyé Normand et passé de très bons moments avec lui. J'en garde un souvenir impérissable. C'était un homme bon, brillant, curieux, perspicace et généreux.

    Robert Ayotte
    Ex-président Loteries (Loto-Québec)

    On a tous perdu un petit quelque chose qui nous faisait sentir tout bien en dedans...
    Câlins, amour et plus à Diane, la famille et à nous tous à qui il nous faisait toujours sentir comme la personne la plus importante du moment.
    Bye Normand.

    Pier Lalonde
    Président et fondateur, Pixel & Cie

    Tu auras aimé une industrie qu'il est parfois difficile d'aimer. C'est tout à ton honneur. Bon repos, Normand.

    Hugo Léger
    Auteur (ex-DentsuBos)

    Quelle triste nouvelle. Normand était un des rares à toujours faire l'unanimité dans le monde publicitaire québécois. On l'aimait tous parce qu'il nous aimait tous. Travailleur généreux et infatigable, il a laissé sa marque avec son Grenier aux nouvelles que nous dévorons tous depuis la première fois qu'il a paru sur le fax de nos bureaux dans les années 90. Mes sympathies les plus sincères à sa famille et à ses proches.

    Pascal Henrard
    37e avenue

    Triste nouvelle. Dans notre industrie de lumière, Normand était un gars de l'ombre, qui n'avait que de la bienveillance pour nous...

    Gaëtan Namouric
    Fondateur, Perrier Jablonski

    R.I.P Normand. I have so many fond memories of you and still have the very first Grenier D'or for a Christmas Card one of our illustrators designed over 20 years ago.

    Anna Goodson
    Anna Goodson Illustration Agency

    Normand, quand tu as travaillé au service à la clientèle de l’agence, j’ai rapidement reconnu tes talents de créateur d’idées et d’homme d’affaires. Tu étais un publicitaire actif, rigoureux, aimé de tes collègues et hautement apprécié par tes clients. Au Publicité Club, tu as su insuffler un nouvel élan qui l’a fait grandir et connaître bien au-delà du monde de la publicité. Tu savais inspirer confiance et c’était un plaisir de collaborer avec toi, car on savait que tes efforts allaient porter fruit. Pas étonnant que le Grenier aux nouvelles ait connu un immense succès et en si peu de temps. Tu aimais beaucoup le contact avec les gens et le monde de la publicité, du marketing et des relations publiques sentait ta présence, pouvait bénéficier de tes conseils et appréciait tes nombreuses initiatives. Quand je t’ai rencontré il y a une dizaine de jours, je me suis rappelé de bons souvenirs et salué ta résilience. Tu as été un homme de famille exemplaire et je désire offrir à Diane et tes enfants mes plus sincères condoléances.

    Yvon Martin
    Publicité Martin

    Normand était un amoureux fou de notre industrie ! Il aimait tout connaître et surtout il aimait les gens. Il s’intéressait à tout le monde, des petits nouveaux aux plus expérimentés… Je n’ai que de bons souvenirs de lui et lui serai toujours reconnaissante de m’avoir encouragée à mes débuts. Tu me manqueras et merci pour tout, Normand ! Et mes plus sincères sympathies à Diane et ses enfants.

    Dominique Villeneuve
    Association des agences de communication créative (A2C)

    Quelle tristesse que la perte d’un homme aussi généreux que Normand Grenier. Il me semble que tu as fait partie de ma vie professionnelle d’aussi longtemps que je me souvienne. Tu étais partout, de tous les événements, petits et grands. Que ce soit avec le Publicité-Club, l’Association des Agences de Publicité du Québec, maintenant l’A2C, le Mondial de la publicité francophone, la Fondation Jacques Bouchard, le BEC et j’en passe. Tu étais toujours là avec ta caméra, ton sourire, tes bons mots à tous et chacun, que tu connaissais par leur prénom. Je garderai toujours un souvenir impérissable de toi Normand. Mes condoléances à ton épouse Diane ainsi qu’à tes enfants.

    Me Robert B. Legault
    Legault - Joly - Thiffault

    Que de tristesse dans mon cœur ! Dans la vie, il y a des personnes qui nous marquent à jamais et tu étais l’une d’entre elles. J’ai eu l’immense privilège de travailler à tes côtés au Publicité-Club de Montréal et j’en garde un souvenir des plus heureux. Je me souviens très bien de notre première rencontre. Par contre, je ne me rappelle plus le nombre d’événements que nous avons réalisés ensemble, il y en a eu tellement. Tu auras été avant tout un collègue sur qui on pouvait compter. Ta capacité d’écoute envers les autres était remarquable. Tu avais mille et une idées à la seconde et une connaissance de la pub comme il ne s’en fait plus. Tu auras été un ami et un complice de tous les instants de ma vie professionnelle et je t’en remercie. Les gens se souviendront de tes qualités humaines exceptionnelles ; moi, personnellement, de ton sourire, ton grand cœur et de ta capacité de résilience. Mes plus sincères condoléances à Diane, Lynn, Manon et Frédérick.

    Linda Jassogne
    Conseillère aux événements, Fondation de l’Hôpital Maisonneuve-Rosemont

    Normand, tu n’as jamais eu une ombre de malice, d’ailleurs ton journal a toujours été à ton image, celle de célébrer les bons coups et les bonnes nouvelles, comme autant de tapes fraternelles dans le dos. Merci d’avoir été là pour nous. Sur une note plus personnelle, j’ai eu la chance de faire partie de tes amis, et ta présence me manque déjà. Bonne route xx

    Lynda Zuliani
    Stratège pigiste