• Les Québécois achèteront davantage en ligne pour Noël

    Le Conseil québécois du commerce de détail (CQCD) a dévoilé les résultats d’un sondage réalisé par le Groupe Altus.

    Selon le sondage, près d’un Québécois sur deux achètera une carte-cadeau à l’occasion des Fêtes, et plus d’un sur quatre se procurera au moins un de ses cadeaux sur un site Internet. Pour ces deux types de dépenses, le montant total estimé est de 369 millions de dollars. Ainsi, ces achats des Fêtes seront responsables de 6 % de l’augmentation totale des ventes de l’année par rapport à 2015. Le total des achats devrait atteindre 2,29 milliards de dollars au Québec.

    Augmentation du budget destiné aux cadeaux

    Les ménages québécois alloueront, en moyenne, 393 $ aux cadeaux et 241 $ pour les autres dépenses (repas, alcool, etc.). En 2015, le budget prévu pour les cadeaux était de 386 $, mais pour les autres dépenses, il était de 268 $. Donc, le montant total alloué aux Fêtes de cette année est légèrement inférieur à celui de 2015 (total de 654 $ en 2015 vs 634 $ en 2016). Finalement, 64 % des répondants affirment donner des cadeaux, et ce, peu importe leur situation financière.

    Beaucoup de chèques-cadeaux

    Parmi les Québécois qui effectueront des achats durant les Fêtes, près de 50 % offriront une carte-cadeau. En 2016, les Québécois dépenseront 241 millions de dollars pour ce type de présent. Les magasins de marchandises diverses (Walmart, Canadian Tire, La Baie, etc.), de vêtements et les restaurants seront des choix populaires.

    Plus d’achats sur Amazon

    L'achat en ligne reste populaire au Québec puisque 27 % des Québécois achèteront au moins un cadeau sur Internet, pour un total de 128 millions de dollars. Amazon est le site de prédilection pour 54 % de ces acheteurs (une hausse de 11 % par rapport à 2015).

    Les centres commerciaux seront achalandés

    Comme l’an dernier, la grande majorité des Québécois (plus d’un sur deux) prévoit effectuer la majeure partie de ses achats dans un centre commercial.

    Un comportement d’achat mesuré

    À l’approche des Fêtes, les Québécois auront un comportement d’achat mesuré : un peu plus du tiers
    (38 %) seront à la recherche du meilleur prix, un sur cinq (21 %) se limitera aux achats prévus sur leur liste et 18 % rechercheront les ventes en magasin
    .