• Optimiser son marketing par courriel

    Le marketing par courriel prend de plus en plus de place dans le mix marketing des entreprises. Mais comment l’optimiser ?

    Créer des listes de diffusion Créez des listes de diffusion, en vue d’adapter votre contenu à vos lecteurs. Il est aussi possible de diviser votre base de données en fonction de la fréquence de courriels que vos abonnés désirent recevoir. Vous diminuerez ainsi vos désabonnements, et vous augmenterez leur attention et leur intérêt.

    Penser mobilité Assurez-vous de concevoir une infolettre mobile : c’est un incontournable en 2015. En effet, il est absolument inconcevable d’envoyer une infolettre qui ne fonctionne pas sur mobile (ex. : une grosse image cliquable) ou encore qui y fonctionne mal (ex. : des appels à l’action trop petits, un titre en image).

    Faire des tests A/B Prenez le temps de faire des tests A/B, afin de tester les items de votre infolettre : titre, image, appels à l’action, valeur de la promotion, etc. Le plus facile est de diviser, à chaque envoi, votre base de données en 3 : une petite section recevra la version A et une petite section recevra la section B. Suite aux résultats obtenus, vous envoyez la meilleure version au reste de votre base de données. Au fil du temps, vous aurez une meilleure connaissance de vos abonnés et vous pourrez ainsi tester des trucs de plus en plus précis!

    Utiliser des pages de destination Ces pages vous permettent d’avoir un contenu qui s’adresse directement à vos lecteurs et donc d’être mieux ciblés. Vous optimiserez donc vos conversions.

    Analyser Prenez aussi le soin d’analyser les résultats de votre infolettre. Pour ce faire, utilisez des liens de suivi Google Analytics (pour les liens de l’infolettre), combinés à des événements (sur votre site Web), pour ainsi arriver à faire des conversions faciles et gratuites qui vous permettront d’analyser vos résultats réels par la suite.

    Bref, lorsque vous faites du marketing par courriel, ne vous contentez pas d’utiliser une promotion standard et de l’envoyer par courriel. Prenez plutôt le temps de créer un véritable envoi promotionnel réfléchi, et ce, en fonction du canal de distribution.

    --

    Émilie Poirier
    Directrice, service-conseil
    Coutu communication
    Facebook LinkedIn
    Mon blogue : www.poireidee.com