• Maximisez Facebook pour diffuser votre marque employeur

    Facebook fait définitivement parti de l'arsenal des professionnels en Marketing RH quand vient le temps de positionner leur entreprise comme employeur de choix sur les réseaux sociaux et le Web. Toutefois, de part, sa dimension sociale, Facebook impose une approche tout à fait différente de celle que l'on pourrait avoir avec Linkedin ou Twitter. En fait, une entreprise pourrait décider de n'utiliser Facebook qu'à des fins professionnelles, mais elle s'adressera majoritairement à des individus qui utilisent également la plateforme à des fins sociales. Le type de dialogue qui en découle se différencie donc des dialogues presque qu'exclusivement professionnelles que l'on retrouve sur Linkedin.

    Comment les chercheurs d'emploi utilisent Facebook?

    Facebook n'est pas a priori une plateforme que nous privilégions pour le recrutement. La plus récente étude de Career Builder pour le Canada démontre d'ailleurs que seuls 6% des répondants ont utilisé Facebook dans leur plus récente recherche d'emploi. Pour les candidats qui recherchent activement un emploi, le réseau de contacts professionnels, les babillard d'emploi (job board) et les sections carrières des sites corporatifs demeurent des outils encore largement privilégiés avec respectivement 38 %, 30 % et 25 % des répondants qui les utilisent.

    Cependant, si on parle de diffuser sa marque employeur et donc que l'on s'adresse davantage à des candidats semi-passifs ou passifs, Facebook se positionne alors de manière beaucoup plus avantageuse. En fait, Facebook est un outil de diffusion de contenu parmi d'autres sur le Web, mais qui a l'avantage d'être un environnement familier pour plus de 60 % des canadiens. Ainsi, pour ce qui est de trouver de l'information sur la marque employeur, Facebook est utilisé par 72 % des personnes qui utilisent les médias sociaux dans leur quête d'information (c'est-à-dire 30 % des candidats).

    Ce n'est toutefois pas un outil simple à utiliser car il réserve certaines surprises, entres autres, au niveau de sa portée organique. Nous verrons donc qu'il y a trois différentes approches pour communiquer avec les candidats potentiels via ce réseau social.

    Premièrement: un mur... un peu décevant...

    Le premier outil pour communiquer avec les candidats est bien entendu le mur sur lequel l'entreprise peut partager ses statuts. En utilisant une bonne stratégie de contenu (voir notre article précédent) il est possible de partager de l'information sur sa notoriété organisationnelle, ses attributs organisationnelles ou encore, sur les attributs des postes. Cependant, il faut être prudent. Si tous les visiteurs de la page ont accès au contenu (dépendamment des configurations de la page) ce ne sont pas tous les fans qui recevront les statuts publiés. Les plus récentes études concernant la portée organique c'est-à-dire « le nombre total de personnes ayant vues les publications par le biais d'une distribution non-payante » se situe aux alentours de 10 % et ce chiffre continu à diminuer. En clair, lorsque vous diffusez un message sur votre mur, ce ne sont pas tous vos fans qui le voient sur leur propre mur, mais plutôt entre 6 % et 15 %, dépendamment, entre autre, du type de contenu et du nombre de fans que vous avez. Plus vous avez de fans, plus le taux est faible. Pour ce qui est du taux d'engagement, il demeure également relativement faible. À titre d'exemple, la page Facebook L'Oréal Careers qui compte plus de 234 000 fans, a rarement plus de 200 « j'aime » sur ses publications, ce qui représente un taux de moins de 0,1 %. On ne peut donc pas compter sur notre mur pour communiquer avec l'ensemble de nos fans. Cependant, si vous achetez du rayonnement additionnel, vous aurez définitivement de meilleurs résultats.

    Deuxièmement: la pub... tout vient à point à qui veut payer!

    Nous ne nous étendrons pas beaucoup sur les services payant de Facebook. De nombreux experts se feront un plaisir de vous accompagner à ce sujet. Sachez cependant, qu'il est possible de rejoindre un très grand nombre de personnes en commanditant vos publications. Cela ne vous garantira pas que les gens liront votre message, mais Facebook vous garanti que ce dernier sera affiché sur leur mur.

    Troisièmement: maximisez les onglets!!!

    La troisième option consiste à maximiser les onglets que l'on peut ajouter dans Facebook pour communiquer avec les candidats. Parmi les exemples intéressants, la page Facebook Sodexo Careers (Sodexo USA) maximise tous les médias possibles à part les applications interactives. En effet, dans les différents onglets, Sodexo consolide sa marque employeur en vous donnant accès à des Tweets (onglet Twitter), à des vidéos (onglet YouTube), à des photos (onglet Flickr) et, entres autres, à des « Pins » (onglet Pinterest), tous des contenus en lien avec les possibilités de carrières chez eux. Il s'agit donc d'outils intéressants, mais encore faut-il que le candidat qui visite la page ait le réflexe de fouiller les onglets. Il faut donc penser à des stratégies pour inciter les candidats à visiter ces onglets (call to action).

    En conclusion...

    Pour diffuser sa marque employeur, Facebook est relativement simple à utiliser, mais peut s'avérer plus complexe à maitriser pour avoir des résultats. Cette plateforme demeure néanmoins un outil crucial dans votre coffre à outil Web de part sa popularité auprès de la population et plus spécifiquement, auprès des candidats. Il est cependant important de s'assurer que les efforts investis porteront fruits et il est donc recommandé d'aller chercher le soutien de professionnels du marketing en ligne pour en obtenir un maximum de bénéfices.

    --

    Par Didier Dubois et Emilie Pelletier