UTF-8
756fccea278383c6aa8bf3771b2e7dbfe5c9110583b6bc1eb0000b69e25669a94884de3923fa1dc29aa09a8b579250339d7c67813e34bd3284d27514311d95a4
  • Attitudes gagnantes

    La curiosité

    Selon Wikipédia, «la curiosité est une attitude de disponibilité ou d'intérêt à l'égard d'un sujet ou d'un phénomène donné. Elle peut être un trait de caractère, présente en toute occasion, ou se manifester dans des circonstances particulières.».

    En recherche d’emploi la personne curieuse sera favorisée, puisqu’elle aura naturellement tendance à s’intéresser aux outils offerts par le web 2.0 pour soutenir sa recherche d’emploi, elle questionnera spontanément les gens sur leur milieu et leur parcours professionnel et prendra plaisir à explorer largement ses options, avant de choisir quelques avenues à approfondir.

    Avant de postuler, la personne curieuse aura soigneusement recherché les entreprises qui l’intéressent et passé en revue ses contacts, afin de cibler des gens pouvant venir à l’appui de sa candidature au sein même de ces organisations.

    Enfin, lorsqu’elle sera reçue en entrevue, la personne curieuse démontrera un intérêt sincère pour l’échange, parce qu’elle percevra cet entretien comme une occasion de connaître de nouvelles personnes et d’en apprendre davantage concernant une organisation d’intérêt pour elle. Elle sera à l’aise pour prendre part à la conversation, puisque sa curiosité fera en sorte qu’elle demeurera informée de l’évolution de son secteur d’activité et de l’actualité générale.

    La souplesse

    La personne qui fait preuve de souplesse aura peu d’a priori, elle ne considérera pas comme immuable son point de vue ou son opinion d’une question, mais acceptera plutôt de nuancer celui-ci lorsque les événements, ou de solides arguments qui lui sont présentés, le justifie.

    Étant consciente de la subjectivité inhérente au langage, la personne souple s’assurera de bien interpréter les questions qui lui sont adressées. Ainsi, lorsqu’on lui demandera « si elle peut travailler sous pression » elle ne se prononcera pas de façon précipitée dans un sens ou dans l’autre, mais tentera plutôt d’engager le dialogue afin de bien comprendre ce que son interlocuteur entend précisément.

    Par exemple, fait-on référence à un volume de travail très élevé à accomplir dans un court échéancier, à la nécessité de partager son attention entre de multiples dossiers ou plutôt à la difficulté que peut représenter le fait de devoir transiger avec des clients mécontents? On comprendra qu’il est tout à fait possible d’être à l’aise dans certaines de ces situations, tout en souhaitant éviter certaines autres.

    De la même façon, la personne souple tentera de communiquer le plus adéquatement possible toute information la concernant, en adaptant, lorsqu’à propos son récit, pour prendre en considération le cadre de référence de son interlocuteur et en choisissant le moment approprié.

    En recherche d’emploi, on gagnera aussi bien sûr à démontrer une certaine souplesse en ce qui concerne l’heure à laquelle ont lieu des rencontres, même lorsqu’on est déjà employé et qu’il est nécessaire de trouver une excuse pour s’absenter du boulot. S’il est vraiment intéressé par votre candidature, un recruteur acceptera probablement de vous rencontrer aux aurores, mais s’il n’est pas matinal, il se pourrait qu’il ne soit pas aussi favorablement disposé à votre endroit, qu’il l’aurait été à une heure plus tardive!

    Beaucoup d’employeurs accorderont autant d’importance aux attitudes qu’aux aptitudes démontrées. Comme disait le motivateur américain Zig Ziglar, «Votre attitude et non votre aptitude, détermine de votre altitude.»