• Virage du SEO : La nouvelle école

    Ce n’est pas un secret dans le secteur du marketing numérique, le SEO a énormément changé au cours des dernières années. Nombreux sont ceux qui croient que le SEO traditionnel est sans doute mort, c’est une erreur. Aujourd’hui, plus que jamais, on note l’influence des tactiques SEO traditionnelles dans les résultats des moteurs de recherche, notamment dans la recherche de contenu pertinent et de qualité.

    Toutefois, les nouvelles réalités du marché numérique imposent une expansion vers de nouvelles tactiques, telles que le marketing géolocalisé, local et mobile (So Lo Mo : Social Local Mobile). Ces nouvelles opportunités sont à l’origine de l’éclosion de la nouvelle école du SEO.

    Regard sur le SEO traditionnel
    Les marques cherchent constamment à se différencier, sortant constamment des sentiers battus pour se construire un avantage concurrentiel : la différenciation dans les tactiques numériques est d’ailleurs une excellente façon de se distinguer.

    Cependant, avant de se lancer dans des projets numériques de grande envergure, il faut savoir s’outiller de la bonne façon, c’est-à-dire avoir un site internet optimisé selon les bonnes pratiques SEO qui sont en constante évolution.

    Quelles sont ces bonnes pratiques? Elles ont été définies au cours des premières années de développement de l’art traditionnel du SEO. Ces connaissances ne s’en iront pas de sitôt puisqu’elles continuent d’avoir une influence et une forte valeur sur les moteurs de recherche. En effet, il sera toujours pertinent de bâtir des plateformes en ligne au codage optimisé, dotées d’une architecture et d’une indexation conçues pour l’internaute et les moteurs de recherche ainsi que de contenu pertinent susceptible de générer des liens entrants.

    Ces pratiques assurent une qualité SEO conforme pour tout moteur de recherche.

    Nos mascottes « préférées » de Google
    Il ne suffit pas de connaître ces pratiques SEO pour créer un site optimisé, mais leur application est également un art. Une application à outrance ou la mise en place maladroite des pratiques SEO sont des pièges qui guettent les propriétaires de sites internet. De même, il importe de demeurer au fait des évolutions des algorithmes de Google qui vise toujours plus haut vers la perfection, en mettant de l’avant dans ses résultats de recherche des sites internet pertinents avec un contenu intéressant.

    Chaque nouvel algorithme mis en place est conçu afin de détecter les mauvaises pratiques SEO. Voici un bref rappel des mises à jour:
    Penguin cible les liens, c’est-à-dire le « webspam ». Il pénalise les sites dont les liens entrants sont de piètre qualité. Voici les bonnes pratiques qui sont à favoriser pour contrer les effets de Penguin:
    - Éviter de mettre trop de liens
    - Favoriser les liens naturels
    - Éviter les liens payants
    - Éviter les liens réciproques
    - Favoriser les liens de différents domaines

    Panda cible les pages web et leur contenu. Il pénalise les sites avec du contenu dupliqué et celui de faible qualité ou avec peu de valeur ajoutée. Au retour, les bonnes pratiques qui sont à privilégier :
    - Offrir un contenu original et standard
    - Offrir un contenu unique
    - Mettre du contenu sur toutes les pages à positionner sur les moteurs de recherche
    - Éviter le « content spinning » qui est une forme de duplication plus ou moins subtile du contenu

    Le futur: Est-ce qu’un nouvel algorithme est en cours? Une rumeur entoure la venue d’un nouvel algorithme du nom de Zebra. Que pénalisera-t-il?: - Les activités sociales « spammy » ? - Les faux profils, type « robots » ? - Les faux comptes ? - L'avenir nous le dira…

    La nouvelle ère du SEO
    Ces modifications récentes nécessitent d’élargir les tactiques du SEO et du référencement naturel. Il faut définir les nouvelles opportunités de croissance numérique et cumuler les synergies créatives. Le défi réside dans le renforcement et le renouvellement des compétences et l’étendue des expertises offertes.

    Il faut maintenant miser sur les éléments de commercialisation locale, sociale, mobile et de contenu. Voici quelques éléments qui devraient maintenant faire partie d’un audit SEO:
    Recherche locale: Selon l’étude de BIA Kelsey, les revenus engendrés par la publicité mobile locale américaine pourraient passer à 9.1 milliards de dollars d’ici 2017. Chaque audit de site devra inclure des stratégies locales et géolocalisées.

    Optimisation du mobile: Il faudra veiller à optimiser les pages de destination mobile. L’audit SEO nécessite l’évaluation des éléments mobiles on-site.

    Optimisation sociale: Les plateformes sociales telles que LinkedIn, Pinterest, Twitter et Facebook ont toutes des stratégies d’optimisation fonctionnant très bien. Elles peuvent être utilisées afin de créer une synergie. L’engagement devrait être évalué également avec les métriques sociales dans le but d’évaluer la performance.

    Stratégie de contenu: La création de contenu est maintenant au cœur du SEO. L’audit de site devra comprendre une analyse et la production du contenu sur le site et une analyse de la structure de contenu.

    Intégration d’application: Développer une application et faire appel à des développeurs permet de placer votre compagnie dans le haut de la chaîne de valeur.

    Cela implique une spécialisation inhérente des équipes qui impacte invariablement la masse salariale de toute agence travaillant dans le numérique. Au final, une nouvelle stratégie d’adaptation au marché numérique changeant s’impose afin d’atteindre de nouveaux sommets de croissance.

    La stratégie d’affaires de l’agence SEO moderne
    Dans cette nouvelle ère numérique, le SEO continue d’occuper un poids important. Les bonnes agences de référencement sont perçues comme des précurseurs avec une offre spécialisée de haut rendement.

    Comme nous venons de voir, il arrive un moment où un niveau satisfaisant de performance est trop compliqué à atteindre avec une simple croissance organique, surtout en termes de développement horizontal de son activité avec de nouveaux services. Il faut savoir désormais déployer des efforts constants afin d’élaborer de nouvelles compétences de services à la clientèle et de prestation de services. Et la meilleure solution réside parfois dans le rapprochement avec une autre entité ouvrant de nouvelles perspectives tant en terme de marchés ou de services.

    C’est dans cette optique, dans le but de s’ouvrir à de nouveaux défis, que nvi a rejoint la semaine dernière Aegis Media, leader mondial des communications et des médias numériques. Aegis Media possède un vaste réseau international et offre des services complémentaires à nvi, tout en partageant des valeurs et une culture d’entreprise similaires. À terme, nvi constituera la rampe de lancement d’iProspect au Canada.

    Cette acquisition stratégique permet à nvi de profiter de nouveaux services, technologies et solutions d’affaires et à Aegis Media de bénéficier de l’expérience d’un leader dans la performance numérique au Canada.

    Dans l'évolution du marché numérique, le nombre de recherches de services augmentera invariablement, devenant plus « transverse » et pluridisciplinaire. Il faudra mieux cibler les intentions du client, qui lui cherchera à mieux comprendre et rejoindre son consommateur et son marché, noyés de plus en plus dans une information en temps réel et local (big data).

    L’expertise SEO traditionnelle ne s’arrêtera donc jamais, mais l’industrie doit invariablement s’adapter et mettre en place de nouvelles tactiques. Les marques en auront toujours besoin, car elle fournit un fondement stable et nécessaire à la stratégie numérique.

    Restons calme et optimisons...car peu importe le contexte, il y aura toujours moyen d’optimiser!

    Keep calm and Optimize !