• Sylvain Desrochers 15 septembre 2012 | Par Sylvain Desrochers

    Iögo: Un lancement majeur

    Depuis quelques semaines déjà, les nombreux produits de la nouvelle marque IÖGO se retrouvent en magasins. Création de l’entreprise Aliments Ultima, le lancement de ces superbes produits est remarquable après un investissement en recherche, développement et production de quelque 70 millions $. C’est majeur. Posons-nous la question: quels ont été les lancements de nouvelles marques au Québec au cours, disons, des dix dernières années avec un investissement préalable de cette envergure?

    L’agence DentsuBos a été directement impliquée au niveau de la définition de la marque, et ce, à presque tous les autres niveaux; les relations publiques sont par ailleurs confiées à la firme Casacom. On a d’abord pu voir une campagne de type énigmatique (teaser) avec les deux trémas noirs faire son apparition en affichage extérieur; puis ce fut la télévision, l’imprimé, etc.

    Mais revenons aux produits. Le site web de IÖGO fait état de sept lignes de produits: Nano (fromage frais), Yogourt sans gras, Nomad (à boire) Greko, Zip (tubes), Probio et, évidemment l’Original, et ce, en quelque 40 saveurs. J’essaie de faire remarquer à mes étudiants l’envergure de la marque s’exprimant par autant de produits. Le nom, IÖGO, facile et original est collé au slogan: «La nouvelle façon de dire yogourt». En faisant une telle affirmation on se place directement dans la ligne de pensée d’un produit dont la marque désigne l’objet (comme Kleenex): brillant. La marque se veut aussi naturelle et on n’hésite pas à coiffer la matière première, la vache, des fameux trémas.

    Au moment d’écrire ces lignes, à part quelques mots du président, M. Dourte, rapportés dans La Presse et Les Affaires, très peu d’information a été filtré. Mais parions que les consommateurs sont déjà conquis par la nouvelle marque aux trémas et par la qualité et la variété des produits, et ce, dans un contexte de propriété à 100% des coopératives laitières d’ici.