• Guillaume Bouchard (iProspect) 14 septembre 2012 | Par Guillaume Bouchard (iProspect)

    Pourquoi investir en optimisation de la conversion?

    L’optimisation de la conversion est la méthode la plus efficace quant à assurer votre succès sur le web. Il s’agit de faire en sorte que les visiteurs déjà sur le site remplissent les objectifs que vous avez fixés et grandissent ainsi le nombre de vos clients. L’optimisation de la conversion allie l’expérience usager et la compréhension des données Analytics, dans le but de convertir les prospects et d’abaisser ainsi le taux de rebond.

    L’optimisation de la conversion n’est pas une méthode d’acquisition de trafic, mais au contraire, de bonification du trafic reçu, qu’ils proviennent des engins de recherche, des campagnes d’annonces payantes ou encore des réseaux sociaux. Grâce à un code de tracking correctement configuré, vous pouvez être en mesure de collecter des données régulières permettant ainsi d’identifier une situation de départ, un indice vous permettant d’évaluer le changement. Par ailleurs, outre les données de visite et d’engagement, doit s’ajouter une analyse de la navigation des visiteurs, notamment leur sortie du site, afin d’en comprendre les raisons et y pallier.

    L’objectif qui sous-tend l’optimisation de la conversion reste de vendre plus et mieux, ce qui semble enfantin. De plus, les couts liés à l’optimisation restent relativement bas, Google proposant une plateforme complexe de tests A/B et multivariés gratuitement. Aussi, en augmentant votre volume de ventes sur le même volume de trafic que vous recevez, la valeur de vos différentes tactiques n’en sera que plus claire et vous serez en mesure les bons choix en termes d’investissements et de canaux digitaux.

    Les étapes pour améliorer votre taux de conversion

    Maintenir un site, l’héberger et l’optimiser est dispendieux, tout comme les campagnes marketing. Aussi, il s’agit de s’assurer un bon retour sur investissement et cela passe par améliorer vos ventes et donc votre taux de conversion, et ce, que vous fassiez du SEO ou des campagnes payantes.

    1. Définir des objectifs SMART

    Des objectifs SMART répondent aux caractéristiques suivantes, et permettent de cadrer le champ d’exercices d’un projet:
    - Spécifique
    - Mesurable
    - Acceptable
    - Réaliste
    - Temporellement défini

    Dans le cas d’optimiser les conversions sur votre site, il s’agit de posséder des buts clairs et compréhensibles, comme répondre à des questions de ce type:

    • Souhaitez-vous que vos visiteurs vous contactent?
    • Souhaitez-vous qu’ils achètent en ligne?
    • Souhaitez-vous qu’ils s’inscrivent à votre infolettre?

    Pour améliorer vos chances de réussite, les pages de destination doivent amener les visiteurs à compléter ces actions identifiées. Pour ce faire, il est question d’opérer des tests sur une période donnée afin de définir quels scénarios fonctionnent le mieux.

    2. Analyser votre site et votre marché

    Optimiser vos conversions suppose que vous connaissez parfaitement vos visiteurs, leurs actions sur le site. Il vous faut une connaissance approfondie de votre tunnel de conversion, que les visites aboutissent à des conversions ou non.

    Il s’agit ainsi de comprendre les différents types de visiteurs ainsi que leurs intentions, de remarquer les brèches dans le funnel de conversion et de recueillir les freins à la complétion des objectifs.

    Dans le même temps, il est pertinent d’étudier votre marché et les pratiques de la concurrence afin de les appliquer. Ne manquez surtout pas de mettre en valeur les arguments distinctifs de votre entreprise et de votre produit afin d’aider à la décision vos prospects.

    3. Créer et mesurer l’efficacité de votre test

    Avec les données collectées, vos éléments d’analyse, les facteurs externes, il est désormais envisageable de procéder à l’identification des critères de test:

    • Un nouveau gabarit et design de page pour travailler l’usabilité
    • Un message concis, démontrant la valeur ajoutée et la pertinence de votre produit
    • Les appels à l’action

    Via des tests A/B ou multivariés sur Google Website Optimizer, vous serez en mesure de déterminer les éléments de succès ainsi que la combinaison gagnante. Pour parvenir à cette cohésion, il faudra avoir enligné les équipes à l’interne ainsi qu’avec votre agence, afin de créer les versions des tests et les essayer, que ce soit de nouveaux designs ou la rédaction des variations de messages.

    Une fois identifiées les clés de la conversion, vous pouvez toujours transférer les leçons de l’optimisation aux autres canaux, du PPC au SEO, par exemple, afin de travailler vos pages de destination quelque soit la source de trafic de vos visiteurs. Un message qui fait vendre est un message à conserver.

    Une fois maitrisées les bases de la conversion, il s’agira d’aller vers plus de finesse et de subtilité dans les tests en segmentant notamment les visiteurs afin de leur apporter un message plus ciblé, de manière à toujours gagner en conversion.

    4. Une approche structurée de l’optimisation du taux de conversion

    Parce que le web est en constante évolution, vous devez l’être aussi. Tester vos nouveaux produits, un nouveau modèle de page, des nouveaux appels à l’action pour ne pas perdre une miette de succès. Enfin, sans données de choix, il n’y a pas d’analyse de ROI, c’est pourquoi dresser des rapports réguliers et regarder vos métriques, surveillant la courbe de vos objectifs, vous amènera sur la voix du succès.