• L'œil du rédacteur — «Les incises, demanda-t-il, sont-elles toujours incluses entre les guillemets?»

    Une incise sert à introduire les paroles ou les pensées de quelqu’un dans le corps d’une citation. Par exemple, dans la phrase « Je crois que vous avez saisi mon propos, affirmai-je, alors je poursuis mon explication. » la proposition incise est « affirmai-je ».

    Maintenant, doit-on inclure les incises à l’intérieur des guillemets ou, au contraire, les exclure de la citation ? La règle est simple. Si l’incise est brève, comme dans l’exemple donné ci-dessus, elle est incluse entre les guillemets.

    Par contre, si l’incise est longue, on ferme les guillemets avant l’incise pour les rouvrir ensuite : « Nos résultats indiquent une concentration de BPC anormalement élevée », concluent les experts au terme d’une étude troublante, « et exigent de ce fait une intervention immédiate. »

    Source : Banque de dépannage linguistique de l’Office québécois de la langue française

    -

    Sylvie Goulet, rédactrice agréée de la SQRP

    Pour nous écrire : info@sqrp.org