• 5 aspects pour maximiser l’utilisation de Facebook dans vos commandites

    Le sujet des médias sociaux et de leur utilisation revient régulièrement sur la sellette en événementiel et en recherche de commandite, même si ça fait quelques années que Facebook est utilisé. Ça reste un outil souvent mal connu qu’il faut apprivoiser. Au-delà des vidéos de chat et des photos de repas au restaurant, il est possible de bonifier son offre et d’aller chercher plus de valeur pour nos partenaires avec Facebook. C’est un merveilleux outil de commercialisation pour vos projets et de diffusion pour vos partenaires.

    Par contre il ne faut pas y faire n’importe quoi. Il est important de démolir ces trois mythes :

    • Ce n’est pas gratuit
    • Ce n’est pas n’importe qui, qui peut avoir de bons résultats
    • Ce n’est pas un phénomène temporaire ou une mode passagère

    Voici donc 5 éléments que nous trouvons importants. Nous les contextualisons pour une utilisation adéquate et une offre de produits Facebook qui saura plaire à vos partenaires potentiels.

    Privilégier une stratégie de contenu


    Imaginez un gros système de son qui diffuse de la musique. Les médias sociaux peuvent être vus de la même manière. Une page Facebook c’est juste un moyen de diffusion et de partage de contenu. Sans contenu ça ne fonctionne pas. Et sans contenu pertinent, les résultats peuvent être décevants. Comme pour un système de son, les gens vont se désabonner si votre « musique » ne leur plaît pas. Il est donc important de publier autre chose que des éléments promotionnels ou des publications à vocation de vente.

    Gardez en tête les trois caractéristiques de contenus à succès :

    • Divertissant
    • Éducatif
    • Pertinent

    Vidéo/photo/Facebook live


    Plus que jamais le contenu de type visuel est important. On doit penser à ajouter des images à nos textes. On peut créer et diffuser des vidéos. On constate aussi que les albums de photos restent un item qui est grandement partagé. Les contenus de type visuels sont ceux qui engendrent le plus d’interaction. Depuis l’apparition de la fonction de vidéo en direct « Facebook Live » il y a une tonne de possibilités de contenu vidéo à peu de frais qui viennent d’émerger. Ces produits peuvent être offerts à vos partenaires pour véhiculer leurs marques et leurs valeurs d’organisation. Apprenez à vous en servir et soyez créatif !

    « Takes 2 to tango »… Pour danser, il faut être deux


    Dans un partenariat, il y a toujours deux facettes. Il y a le côté du promoteur (commandité) et celui de l’annonceur (commanditaire). Il est important que la stratégie qui sera développée dans un partenariat se fasse dans les deux communautés Facebook. N’oubliez pas que les annonceurs ont très souvent une page Facebook qui peut être utilisée pour faire la promotion de votre cause ou de votre événement. Actuellement, dans l’industrie du marketing, un des casse-têtes des directeurs marketing en entreprise, c’est la création de contenu pour animer leur communauté web. Profitez de cette occasion et proposez-leur des éléments qui seront créés par votre organisation et qu’ils pourront diffuser sur leurs médias sociaux. C’est une nouvelle occasion pour aller chercher des dollars supplémentaires…

    Favoriser l’engagement plutôt que les nouveaux « fans »


    C’est fou de voir comment la chose importante pour les promoteurs est le nombre de « fans » sur leur page. Pourtant plus que jamais il est clair que le nombre importe peu s’il ne s’y passe rien. Vous avez beau avoir 10 000 personnes qui vous suivent, si personne n’aime, ne commente ou ne partage, aussi bien en avoir 100. Comme vous devez déjà le savoir, l’algorithme de base de Facebook sélectionne une très petite quantité de gens pour qu’ils puissent être exposés à vos publications. C’est donc la force et la portée de vos « post » qui permettront l’augmentation de l’interaction.

    Gardez ces quelques conseils en tête lorsque vous rédigerez des propositions pour vos partenaires : Les textes sans image sont de moins en moins commentés. Les publications de type promotionnel sont celles qui causent le plus grand taux de désabonnement à une page. Les photos et les vidéos sont les pièces qui donnent le meilleur engagement.

    Ne vendez pas à la pièce


    Une des questions que j’ai souvent lors des formations c’est : une publication sur Facebook ça vaut combien ?

    Premièrement, calculer la valeur des solutions que Facebook permet de cette manière c’est oublier complètement le principe de l’engagement en médias sociaux. Vos « fans » partagent-ils ? Commentent-ils ? Sont-ils actifs ? Plus l’engagement est fort, plus de valeur on peut créer pour nos partenaires.

    Deuxièmement, à la pièce, c’est tomber dans le piège de la comparaison médiatique. Certaines personnes veulent faire des comparatifs avec les CPM (coût par mile expositions) médiatiques. Cette base de comparaison est boiteuse, car les gens qui vous suivent ont plus de valeur et s’engagent plus que ceux qui croiseront une bannière ou une publicité web.

    Même s’il y a quelques années, il y avait des gens pour dire que Facebook allait mourir, il devient vital de l’intégrer dans la dynamique de commandite. Dans ce texte, il y a plusieurs aspects de la commandite et des médias sociaux que nous n’avons pas couverts. Nous espérerons que vous participerez en grand nombre à notre prochaine formation sur la recherche de commandite ou sur la commandite et les médias sociaux.